L'acupression, l'une des plus anciennes méthodes de guérison au monde

L'acupression trouve son origine dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et est l'une des plus anciennes méthodes de guérison au monde. L'acupression désigne la stimulation des points d'acupuncture sans perforation de la peau, par exemple par massage. Le terme vient du latin et est composé de « acus » qui signifie aiguille et de « premere » qui signifie pression. En japonais, une forme d'acupression est connue sous le nom de « Shiatsu ». En médecine occidentale, l'acupression suscite un intérêt croissant dans le traitement de la douleur.

Champs d'application de l'acupression

Les champs d'applications de l'acupression sont multiples. Cette méthode peut aider à soulager ou à éliminer les douleurs physiques ou les troubles psychiques, peut être utilisée comme mesure préventive contre les maladies et peut soutenir les processus de guérison – avec pratiquement aucun effet secondaire. L'acupression est particulièrement adaptée aux personnes qui ont peur des aiguilles puisque celle-ci se pratique sans ces dernières.

Tout comme l'acupuncture, l'acupression sert à mobiliser les forces d'auto-guérison du corps. Cela se fait par le massage ciblé des points d'acupression qui se trouvent souvent sur les méridiens du corps ou des points gâchettes qui marquent les points d'origine de la douleur. Les zones réflexes pertinentes se trouvent souvent sur les fascias du tissu conjonctif, qui sont massés et stimulés par des stimuli de pression. Le pouce, la paume de la main, le coude ou le genou, par exemple, mais aussi des aides techniques sont utilisés pour exercer une pression sur le point d'acupression. Ces aides peuvent être, par exemple, des patchs d'acupression, mais aussi des instruments tels que des dermarollers, des grattoirs de massage (Gua Sha), des stylos d'acupression ou autres appareils de stimulation.

Patchs à billes ou magnétiques

Les patchs à billes ou patchs magnétiques sont une alternative aux aiguilles d'acupuncture et aux aiguilles permanentes et sont souvent utilisés chez les patients sensibles. Les points d'acupression sont stimulés sans occasionner de blessures. Ces patchs sont utilisés pour l'acupression de l'oreille et ne doivent pas être confondus avec les patchs d´auriculotherapie, qui à première vue semblent similaires, car ils ne contiennent pas une aiguille, mais une petite bille ou une graine (graine d'oreille) qui stimule le point de pression. En cas de magnétisation supplémentaire des billes d'acier, celles-ci peuvent également être utilisées en magnétothérapie. Vous trouverez tous les produits correspondants ici.

Gua Sha, la technique de massage aux grattoirs

Le Gua Sha est une technique de grattage à l'huile qui est très courante chez les praticiens de la MTC, surtout en Asie. Le flux sanguin et les processus métaboliques de la peau, des muscles, des fascias et du tissu conjonctif sont stimulés à l'aide d'outils de la taille d'une main tels que des grattoirs en jade ou en corne qui grattent la peau des zones affectées. Comme une certaine pression est nécessaire, une huile de massage est généralement appliquée sur la peau au préalable pour assurer un glissement régulier des grattoirs. Ce massage du tissu conjonctif peut entraîner une décoloration des zones traitées, mais pas de blessures graves ; en principe, le Gua Sha est réalisé avec des objets et des outils aux bords arrondis.

Pour les différentes parties du corps humain, il existe des outils de formes différentes tels que des plaques, des peignes, des grattoirs patte de canard (gua sha), des grattoirs en forme de poisson ou des grattoirs en S en jade, corne, cuivre, plastique ou métal. Dans la boutique en ligne d'acupunctureworld, vous pouvez confortablement commander en ligne une vaste sélection de grattoirs et aides Gua Sha.

Shônishin et Manaka, des techniques japonaises d'acupuncture non-invasive

Dans notre vaste gamme, vous trouverez également des produits sélectionnés pour des techniques telles que Shônishin et Manaka. Ces deux techniques thérapeutiques sont originaires du Japon. Avec la technique Shônishin (du japonais : shôni qui signifie petit enfant et shin qui signifie aiguille d'acupuncture), vous pouvez aussi traiter les tout-petits et les enfants. Au lieu d'utiliser des aiguilles, des instruments spéciaux sont utilisés pour appliquer une technique de pression et de tapotement le long des méridiens et des points d'acupuncture. Cette forme douce d'acupuncture n'est pas seulement indolore mais prévient également une réaction excessive aux piqûres d'aiguilles, qui peut facilement se produire chez les jeunes enfants en raison de leur plus grande sensibilité. Vous trouverez ici les outils de massage appropriés.